L’acoustique dans le home studio - Ou placer ses panneaux acoustiques ?

Écrit par MixCorner le 20 avril 2018, dans - Dossier - Home Studio - Acoustique. | 511 visites pour cet article.

La grande question ! Après avoir discuté de l’importance de l’acoustique, vu comment comment fabriquer ses propres panneaux et fait en sorte qu’ils soient les plus efficaces possible, nous allons voir aujourd’hui ou les placer pour optimiser au mieux votre traitement !

L’acoustique est une discipline assez compliquée et je ne suis moi même pas acousticien donc tout ce que vous lirez dans cet article sont des recommandations d’ordre général MAIS qui seront à même d’améliorer significativement l’acoustique de votre pièce sans pour autant être personnalisées à chaque cas de figure.

De nombreux paramètres comme les dimensions de la pièce ou les matériaux utilisés pour la construction (parpaing, brique, BA13, etc) font varier les besoins en acoustique, mais nous ne les prendrons pas en compte dans cet article car ils complexifient vraiment les choses.
Mais vous verrez qu’en restant sur les principes fondamentaux, vous pourrez déjà améliorer très nettement l’écoute dans votre home studio.

Le seul moyen de pousser les choses vraiment plus loin sera de faire appel à un acousticien mais il faut pouvoir se le permettre car ça coute cher !

LE TRAITEMENT DES ANGLES

Dans une pièce non traitée, s’il y a bien un endroit ou il y aura toujours besoin de mettre des panneaux absorbants, ce sont les angles. C’est toujours là qu’il y a aura une forte concentration en grave (notamment) et sans même sortir un micro de mesure, vous savez d’emblée qu’il faudra les traiter.

Et quand je dis angles, ça comprend les 4 angles de la pièce pas seulement ceux derrière vos enceintes !

L’idéal est de traiter l’angle du sol au plafond donc n’hésitez pas à adapter la taille de vos panneaux en conséquence si vous le pouvez

LES PREMIÈRES REFLEXIONS (EARLY REFLECTIONS)

Ce qu’on appelle Early Reflections, c’est toute cette partie du son qui « rebondit » sur vos murs latéraux et vous revient de suite aux oreilles.
Traiter les Early Reflections est tout aussi primordial que de traiter les angles de votre pièce !
Vous ne pouvez pas les ignorer si vous voulez vraiment améliorer votre acoustique. Ca rendra votre écoute plus précise, plus claire avec une image stéréo améliorée.

Il y a 2 points principaux à prendre en compte, représentés par les flèches bleues et rouges. Des panneaux de la taille de ceux que je fabrique dans cet article font largement l’affaire pour traiter ces Early Reflections.

Les 2 points de Early Reflections représentés sont fictifs pour l'illustration
Les 2 points de Early Reflections représentés sont fictifs pour l’illustration

Vous devez trouver ceux qui seront propres à votre pièce

Pour déterminer précisément l’emplacement des futurs panneaux à poser, il existe le truc du miroir. Il faut être 2. Asseyez-vous à la position de mix comme vous le faites habituellement et demandez à quelqu’un de tenir un miroir contre le mur de gauche à la même hauteur que celle de vos enceintes.

Dites lui de se déplacer vers le fond de la salle en commençant au niveau des enceintes. Lorsque vous apercevez une enceinte dans le miroir, notez l’emplacement, il s’agit de votre premier point de Early Reflections.
Continuez la manip jusqu’à en obtenir un 2ème point sur le même mur.

Sur l’autre mur, les points à traiter seront les mêmes à moins d’une configuration de pièce particulière.

Les points notés correspondront au milieu des futurs panneaux à poser

N’OUBLIEZ PAS VOTRE PLAFOND

Bien qu’il soit souvent négligé, le plafond est une surface à part entière et à ce titre il devra être traité lui aussi. Placer 2 panneaux de la dimensions de ceux dont je montre la fabrication ici au dessus de la position de mix entre vous et la ligne que forme vos enceintes. C’est l’assurance d’améliorer encore votre écoute.

Vous pouvez optez pour une accroche en décalé comme celle-là

Exemple de panneau supendu
Exemple de panneau supendu

Pour l’effet incliné, on peut utiliser des chainettes pour créer ce décalage

ou alors une fixation à l’horizontal en utilisant des crochets et des pitons comme ceux-là. Etant donné leur poids raisonnable, ça ne pose aucun souci.

Pour une accroche horizontale, les crochets et pitons sont indiqués
Pour une accroche horizontale, les crochets et pitons sont indiqués

Ne les prenez pas trop petits même si le poids à soutenir n’est pas forcément énorme

Il n’est pas inenvisageable de traiter d’autres parties du plafond (à l’arrière de la pièce) pour augmenter encore un peu l’absorption dans la pièce. Généralement avec des panneaux moins épais. A voir après avoir réalisé toutes les étapes dont je parle dans cet article.

Si on se résume, on a donc jusque là traiter les 4 angles de la pièce, les premières réflexions des murs latéraux et le plafond. A ce stade, la différence est déjà vraiment audible mais on peut aller un peu plus loin.

Illustration après traitement
Illustration après traitement

Angles, Early Reflections, plafond

LE MUR DERRIÈRE LA POSITION D’ÉCOUTE

On peut aussi considérer le mur derrière vous comme une zone de Early Reflections à prendre en compte. 2 panneaux de même dimensions que ceux utilisés précédemment pour le plafond pourront agir efficacement dans ce contexte.

Traitement d'un point de Early Reflections complémentaire
Traitement d’un point de Early Reflections complémentaire

Des panneaux arrières positionnés comme ça ont en général un effet non négligeable

LES AUTRES ANGLES (OPTIONNEL)

Il n’y a pas que les murs entre eux qui forment des angles. En plus des angles formés par vos murs (qu’on appellera mur-mur), vous avez des angles entre le plafond et les murs et aussi entre le sol et les murs. Ce sont autant de possibilités de traitement supplémentaires qui s’offrent à vous si le grave est encore trop dominant dans votre home studio après un premier traitement.

Exemple de traitement des angles mur-plafond
Exemple de traitement des angles mur-plafond

Remarquez l’épaisseur des panneaux (j’en parle dans la partie 3 de cette série)

Sachez que plus une pièce est petite et plus le grave sera difficile à contrôler et donc plus on aura besoin de poser d’absorption. Il n’est pas rare de devoir traiter les angles mur-plafond ou sol-mur en plus du traitement de base des angles mur-mur.

EN RÉSUMÉ

Pour finir voici le schéma résumant tout ce qui a été dit concernant le placement des panneaux dans votre home studio.

Illustration d'un traitement "complet"
Illustration d’un traitement "complet"

On peut toujours mieux faire mais à ce stade de traitement, la différence est largement audible

Arrivé à ce stade, vous aurez une acoustique totalement différente de ce que vous aviez au départ. Je vous recommande d’ailleurs de faire de petits enregistrements très brefs comme un claquement de main par exemple au fur et à mesure que vous ajouterez les panneaux et d’écouter la réverbération de votre pièce diminuer, vous verrez, c’est très parlant !

Pour finir, si vous êtes dans un cas ou vous n’arrivez pas à « calmer » de grosses résonances de la grave, il existe une autre approche pour le traitement des angles dont je vous parlerai dans le prochain article de cette série !

A bientôt !

MixCorner




Vous voulez réagir ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





Suivez nous !